Test AVIS sur les soirées de rencontres #PASTASOIREE #Lyon

L’un d’entre nous a testé pour vous le site de rencontre réelles #Pastasoirée concurent de Pastaparty qu’il avait également testé (Article ici)

image

Concept : Faire des #rencontres autour d’un plat de pâtes.
Lieu : Restaurant VaPiano à Lyon Gerland.
Quand : Dimanche 15 février à 19h.
Organisation : La Start-up « La vie est bulles »

Soirée célibataire le dimanche sur Lyon, paris par PastaSoiree

La pré-soirée
Pour connaître l’existence d’une Pastasoirée, rien de plus simple, il suffit de consulter le site web www.pastasoiree.com, de chercher sur “lyon.onvasortir.com” ou bien encore sur Facebook.
Cependant l’inscription se fera sur le site officiel consistant à laisser ses coordonnées. Nul argent à avancer à cette étape, on a toujours la sécurité de pouvoir se désister en cas d’imprévu par exemple.

Un bon point non négligeable !
Autre avantage du site, il n’y a pas de profil personnel à créer pour pouvoir participer à une soirée.
Pas de profil à créer, du temps de gagné. On va à l’essentiel ! Let’s roll!
De mémoire, j’ai reçu un SMS et un email de l’organisation 72h avant la soirée me rappelant diverses informations notamment le dress code à adopter : chemise rose pour les mecs et chemise bleue pour les filles.

image

Je ne sais pas si ce dress code est ponctuel ou sera reconduit pour les
prochaines Pastasoirée…Donc ayez toujours des chemises de la bonne couleur, ça peut servir !

La soirée
-Les premiers pas
A l’entrée du restaurant, il s’agit de se présenter à partir de 19h aux organisatrices (oui c’est des nanas les mecs!) et d’acquitter la modique somme de 20 euros qui comprend le repas et l’animation.
En échange, les charmantes demoiselles nous remettent 2 cartes : une carte magnétique permet d’acheter des extras au cours du repas (boisson, plats,…) et une carte destinée à transmettre ses coordonnées à une conquête qui nous aura attiré l’attention.

On découvre le restaurant VaPiano.

image

Source ikkiss.com

Des pâtes prêtes à être dégustées, des pizzas qui ne demandent qu’à être
dévorées. En se dirigeant au fond du restaurant, voilà qu’on découvre une grande salle privatisée pour l’occasion pouvant accueillir une cinquantaine de personnes (voire plus)
Des ballons de baudruches disposés ça et là, des chewing gums de toutes les couleurs égaient les lieux. Une curiosité attire l’oeil. De long bâtons transparents contenant un curieux liquide mousseux sont à la disposition des invités.

Oh ! une machine à bulles ! Oui pour faire des bulles de savon !

image

Des bulles, de la couleur, on se laisse aller, on se prête au jeu sans complexes !. Attention, un cocktail nous attend qu’il faut récupérer au bar.
La flûte à la main, on déambule dans la foule pour commencer à discuter. Il est presque 20h, les invités sont de plus en plus nombreux, de tous les âges (28-60ans) et la parité est relativement équilibrée.

Un point intéressant du lieu : il n’y a pas de DJ ou de musique d’ambiance
(insupportable) pouvant rendre la discussion difficile voire impossible.

C’est un aspect fort appréciable pour faciliter les échanges !
Les animatrices interviennent pour expliquer le déroulement de cette Pastasoirée qui se décomposera en 3 étapes : un petit jeu, le repas et le grand jeu de société.
Une mise en bouche.
Pour faire des rencontres, faisons-le d’une manière originale ! Chacun des invités devait inscrire sur un Post-It une description de soi-même en trois mots. « Gourmande, joyeuse, râleuse, réservée,…. » furent les innombrables qualificatifs.

Mention spéciale au « Radin, menteur et macho » (qui se reconnaîtra en lisant ce article 🙂 ) Ensuite il s’agira de coller le petit papier jaune sur le mur en le plaçant dans la tranche d’âge qui nous correspond.

D’un côté les Post-It des mecs et de l’autre ceux des filles.

Le travail ainsi fait, il va falloir partir à la chasse ! Au top départ de l’organisatrice, on se rue vers le mur pour récolter le petit papier qui aura suscité l’intérêt. Armé du sésame, il va falloir demander à chacune des filles si le dit papier lui correspond pour ensuite engager la conversation si on a trouvé la bonne personne, la bonne proie.
On cherche dans la cohue et l’ambiance bonne enfant. On trouve. La rencontre a lieu, il est temps de passer la vitesse supérieure en discutant mais en invitant également sa conquête potentielle vers une table de la salle pour dîner ensemble plus tard.
Le repas.
Au choix, un plat de pâtes ou une pizza. Le service est très rapide, 10 minutes maximum. La qualité est tout à fait correcte. C’est bon, mais pas ce n’est pas dégueu, mais il y a mieux.
Tables généralement composées de 8 invités.
La carte magnétique donnée à l’accueil permet d’acheter à crédit des extras, boisson, repas ou dessert, qu’il faudra régler en quittant le restaurant. Les gourmands ou les gros buveurs devront prévoir un budget supplémentaire.
A plusieurs c’est mieux !
Le repas est l’occasion de discuter un long moment mais il va falloir quitter sa place pour passer à la dernière étape de la Pastasoirées : le jeu de société ! L’équipe organisatrice nous avait réservé un Cranium géant !

image

Pour cela, les équipes sont formées aléatoirement, on côtoie ainsi de nouvelles personnes.

On joue plus ou moins adroitement. Maladroitement serait le terme le plus approprié car cela est prétexte au rire et fou-rire.
Mention spéciale à l’une des organisatrices, la demoiselle à lunettes qui semble parfois un peu étourdie dans la gestion du jeu, mais elle rend ce dernier tellement drôle. Les ingrédients pour s’amuser sont bien là !
Les gagnants du jeu remportent une invitation pour participer à des futurs événements organisés par la Vie est bulles.

A savoir : Après la soirée des photos prises par l’équipe organisatrice sont publiées sur Facebook.

Publication

by

Pasta Soirée : Passe ta soirée entre célibataires

.

Cela pourrait gêner ceux ou celles sensible à la confidentialité.

Bilan
Pour 20€ on a donc la possibilité de manger correctement dans un espace dédié, de faire des rencontres et de s’amuser dans un cadre agréable.
Points positifs :
• Prix abordable !
• On paie au dernier moment = désistement possible.
• L’organisation de la soirée permet un minimum de mélange parmi les invités.
• Le jeu proposé permet de passer un très bon moment.
• L’accueil de l’équipe organisatrice.
• Qualité du repas correct.
• Une salle privatisée et agréable.
Points négatifs :
• On paie au dernier moment = désistement possible des conquêtes potentielles.
• Mélange des invités pas suffisamment renouvelé.
• Photos publiées sur Facebook.

Un super Article par KANTER

Vous aussi vous souhaitez écrire un article pour le CDB contactez nous !

Jonas (Redac chef)

Hello, je suis le créateur de ce site, que je fais vivre avec des amis blogueurs, et les participants de la confrérie. Je suis un mec des années 80, célibataire, queutard, pas trop fêtard, et un peu libertin ... Je vais m'occuper de la mise en scène du blog, et de la rédaction des articles sur les essais de SEXTOYS et les lieux "coquins" Libertins ... Suivez nous, conseillez nous ! A+ les poulets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *