La masturbation masculine, on en parle ?

La masturbation, une activité plus saine qu’il n’y parait ?

Une enquête* au sujet de la masturbation masculine montre qu’en moyenne, un homme français se masturbe 154 fois par an. Rien d’étonnant quand on sait que la masturbation produit des endorphines, ces hormones du bonheur sécrétées par le cerveau qui font que l’on se sent mieux dans sa tête ! On comprend mieux pourquoi ces messieurs sont aussi assidus quand il s’agit de s’astiquer le manche.

La masturbation aurait des bienfaits que la médecine ne pourrait combler. Au-delà d’avoir le sentiment d’être aussi sage que Gandhi, l’onanisme serait excellent pour diminuer le stress et toute forme de nervosité. Cette pratique s’avère également être un somnifère très efficace, et bon nombre d’entre vous l’utilisez peut-être comme un petit plaisir avant de dormir…

D’un point de vue éducatif, cette activité présente également plusieurs bons points, en particulier celui de mieux connaître et apprécier son corps. Contrôle du souffle, maintien de l’érection, développement des fantasmes, elle est aussi essentielle pour conserver une bonne estime de soi !

Et enfin, la masturbation n’est pas réservée aux âmes solitaires. Elle peut être partagée et pratiquée en duo, en guise de préliminaire ou de jeu coquin.

Qui a dit que la « branlette », c’était un truc de looser ?

Les tendances de la masturbation masculine

Voir les techniques de masturbation du pénis sur le site de M’sieur jeremy https://msieur-jeremy.fr/tuto-q/les-differentes-techniques-de-masturbation-masculine-1-tu-branles-quoi/

Quand il est question de se retrouver en tête à tête avec sa verge, les options et les techniques sont nombreuses pour la sexualité des Français. Sans grande surprise, 56% des hommes aiment s’astiquer la verge dans leur chambre.

En deuxième position, on retrouve l’atmosphère humide de la salle de bain. On peut comprendre que lors d’une vie en famille, il s’agit d’une des rares pièces qui ferme totalement à clef. 30% des hommes qui se masturbent dans une ambiance carrelée et à domicile. On compte tout de même quelques aventuriers (à hauteur de 1%…), qui ne se gêne pas pour relâcher la pression sur leur lieu de travail. En même temps, si c’est pour décompresser ?

Du côté des techniques, le manuel et l’automatique (on ne parle pas de voiture, quoique…) est assez bien partagé. 19% des hommes jouent les ambidextres.

Vous pensiez que seules les femmes sont plus à même de se masturber avec des sex-toys ? Pourtant, les hommes n’en démordent pas. Ils seraient 29% à utiliser un accessoire coquin pour décupler leur plaisir masturbatoire. Selon 61% d’entre eux, les orgasmes seraient meilleurs avec un sex-toy. Quant à la durée de l’orgasme, celle-ci varie entre d’un côté les 4 à 6 secondes (pour 26% des hommes) et de l’autre les 7 à 9 secondes (qui concernent 18% de la gent masculine). Évidemment, il s’agit avant tout de l’orgasme pénien…

*enquête réalisée par Arcwave, en collaboration avec l’agence Appinio Market Research (juillet 2020)

Articles Bling-Bling 🤑

Les articles ici, sont mandatés par des partenaires, tels que des régies publicitaires. Cependant, le CDB reste un blog collaboratif amateur et bon enfant, nous sélectionnons les articles et les marques, et n'acceptons pas les testings/avis déguisés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *